Comment sécuriser vos locaux professionnels ?

Sécuriser les locaux de travail sans impliquer des moyens trop intrusifs n’est pas évident, et requiert par ailleurs un investissement plus ou moins conséquent selon les enjeux. Les options permettant de sécuriser les locaux professionnels sont diverses, mais l’objectif de chaque entreprise reste de bénéficier d’un système de sécurité efficace dont le coût se situe dans la limite viable du budget.

Vidéosurveillance : le choix minimaliste

L’installation d’un système de vidéosurveillance est une option à la portée de n’importe quelle entreprise, et un montant relativement faible suffi généralement à couvrir de caméra la totalité du site. Le dispositif peut également être optimisé pour réduire le nombre de ces derniers en identifiant les zones essentielles. L’existence des technologies IP et Wi-Fi donnent notamment l’opportunité de les associer directement à un ordinateur voire un serveur externe pour effectuer l’enregistrement des images.

Le nombre de caméra devra en revanche être multiplié dans le cas où le service n’est pas directement pris en charge par une personne physique. Cependant, toute image capturée hors du cadre de la loi sera jugée irrecevable durant une procédure judiciaire. La justification du comportement non professionnel d’un salarié à l’aide d’une caméra non déclarée ne sera pas considéré comme preuve viable par exemple, et l’instigateur s’exposera par la suite à des sanctions pénales importantes.

La télésurveillance : la solution équilibrée

Cette option de sécurité représente le compromis idéal pour certaines entreprises par le fait qu’elle implique la délégation du système de vidéosurveillance préexistant à des experts spécialisés. Le prestataire assurera donc la télésurveillance des locaux selon les indications inscrites dans le cahier des charges, en plus de mettre en place les moyens nécessaires pour réduire les tentatives d’intrusions ou les accidents.

Les organismes de télésurveillance intervenant sur le site devront néanmoins être certifiés par l’Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurance Dommage (APSAD). Il est d’ailleurs possible de trouver ces sociétés à travers un partenariat dans le but de réduire la prime d’assurance, et les établissements bancaires proposent également des offres de télésurveillance pour leur client.

Le gardiennage pour les risques potentiels

Si les risques de cambriolage des locaux sont élevés, la présence d’un maître-chien représentera automatiquement le choix le plus pertinent en termes de dissuasion. Cette option de dernier recours ne se justifie toutefois qu’après une analyse précise des besoins, car elle implique l’intervention de plusieurs agents au sein du périmètre. Le vigile accompagné d’un chien devra bien évidemment suivre le cahier des charges, et opter pour un agent véhiculé pour assurer le gardiennage reste fortement recommandé sur des sites distants si l’entreprise a limité le nombre de gardes.

Entreprise : à qui faire appel pour des petits travaux de dépannage ?
Comment installer le matériel de sécurité incendie en entreprise ?