Comment installer le matériel de sécurité incendie en entreprise ?

Les matériels de sécurité incendie sont incontournables surtout dans une entreprise. Le détecteur de fumée en fait partie. Ces matériels doivent respecter les normes européennes. La loi prévoit des sanctions pour les entreprises qui manquent de l’équipement de sécurité incendie. L’article présent donne des conseils sur l’installation matérielle de sécurité incendie.

Faire appel aux services d’un installateur professionnel

L’installation d’un détecteur dans une entreprise doit être réalisée par un professionnel. Surtout si l’entreprise en question a choisi un système interconnectable. Ce système permet de connecter de nombreux détecteurs entre eux. Un professionnel pourra également apporter ses conseils sur le choix du matériel selon les normes et sur l’emplacement adaptés pour une assurance optimale. En plus, en faisant appel à un professionnel, vous pourrez obtenir un crédit d’impôt diminuant jusqu’à 50 % votre facture. Après l’installation du professionnel, les occupants des pièces où sont installés ces détecteurs de fumée doivent toujours vérifier si le voyant lumineux clignote.

Le bon emplacement

La loi exige l’installation de quelques détecteurs de fumée par entreprise. Si celle-ci comporte plusieurs étages, un détecteur par étage est le minimum. Il n’est pas recommandé d’installer un détecteur dans des endroits à puissante circulation d’air ou trop chauds ou près des endroits sources de vapeur et fumée naturelle. L’emplacement idéal pour un détecteur sera dans les couloirs ou au plafond au centre de la pièce en honorant une distance raisonnable d’au moins 5,30 mètres depuis une source d’incendie potentiel. Cela permet à tout le monde de l’entendre en cas de déclenchement de son signal sonore. Si l’entreprise possède plusieurs, il est recommandé de les placer surtout dans les pièces occupées, dans chaque bureau ou dans des coins de passage inéluctable de la fumée. L’installation de ces détecteurs de fumée permet de limiter les incendies au plus rapide et surtout sauver des vies.

L’entretien de ces matériels

Comme tout objet, le détecteur doit s’entretenir constamment. Les poussières peuvent entrainer la réduction de l’espérance de vie et le dysfonctionnement de l’appareil. Il faut les dépoussiérer tous les mois en utilisant un aspirateur ou un chiffon. Il ne faut jamais peindre ces appareils de sécurité incendie. Si la pièce où il est installé est en travaux de peinture, il vaut mieux couvrir le détecteur temporairement. Le détecteur doit aussi être vérifié à l’état des endroits de sortie et d’entrée. Si l’employeur découvre que le détecteur ne fonctionne pas correctement, il est dans l’obligation de le changer.

Entreprise : à qui faire appel pour des petits travaux de dépannage ?
Comment sécuriser vos locaux professionnels ?